8 astuces pour le commentaire composé Bac2021

Les épreuves du Bac oral et écrit en français pour les étudiants en 1ère approchent à grands pas ! Vous êtes fébriles.

Je suis littéraire. Si vous avez chers étudiants des bugs, voici mes 8 conseils pour assumer l’exercice de l’étude de texte les doigts dans le nez ! N’hésitez pas à me poser des questions sur le commentaire linéaire.

Comprendre mieux ses notes aux commentaires de texte

Etude de texte, commentaire de texte, commentaire linaire et commentaire composé veulent dire la même chose. Pourquoi vous vous récoltez toujours un 7/20 à chacun de vos commentaires de texte ? C’est simple, vous ne respectez pas la méthode. Otez-vous de la tête que le professeur vous en veut personnellement.

Le commentaire composé, c’est comme les mathématiques : il y a des règles précises à suivre :

Créer une INTRO AVEC UNE PROBLEMATIQUE

Rédiger de 1 à 3 parties pour répondre à la problématique

Parties 1, 2 et 3, dire vos arguments. Chaque argument a un exemple pris dans le texte

Créer une CONCLUSION

Créer UNE PHRASE D’OUVERTURE éventuellement

Le commentaire de texte est un exercice d’argumentation organisé en deux ou trois parties, qui retrace le cheminement d’une pensée d’une introduction à une conclusion.

Le commentaire composé résout une problématique. Cet écrit développe de façon ordonnée des arguments sur une problématique formulée par vos soins.

Un commentaire de texte nommé également étude linéaire (ligne à ligne) ou étude de texte, ce n’est pas donner votre avis à vous sur la littérature ancienne face à la littérature moderne. Il s’agit de confronter utilement des auteurs que vous avez étudiés. NE PARLER PAS DE CE QUE VOUS CONNAISSEZ PEU OU MAL ! Ce serait trop risqué.

Lire le texte crayon en main une à deux fois

Vous n’êtes pas là non plus pour juger les prouesses de l’auteur. Quoi que vous en pensiez, même s’il utilise la poésie classique et que vous détestez les rimes et l’alexandrin ; ces outils lui ont servi à son époque à dire quelque chose.

Soit vous êtes sensibles à la littérature un minimum soit vous êtes au bout de votre vie, car il ne se passe rien lors de votre lecture. C’est ballot ! Relisez le texte 2 fois, voire une 3e fois si nécessaire. Surligneur, crayon rouge et vert sont les bienvenues.

ASTUCE : Noter des idées à coté du texte

Commençons par parler du brouillon qui sera votre arme. Prenez des notes à côté de phase, écrire votre ressenti, qu’est ce qui vous fait bizarre dans le texte, souligner des mots du même champ lexical. Pourquoi l’auteur est-il si précis ? Posez-vous aussi des questions, évidemment !

J’aime bien à ce sujet ce que propose Bacdefrançais.net. Prévoir une intro à partir de ce que vous savez de l’auteur et son originalité. Résumer l’œuvre rapidement avec vos mots. Résumer l’extrait à étudier en 4 phrases. Révéler votre projet de lecture grâce à vote problématique et votre plan. Ce sera cela votre introduction du commentaire composé.

Un texte s’organise en parties : repérez-les !

Si vous arrivez à diviser le texte en trois parties, c’est parfait. Si vous n’en trouvez que deux, il n’y a pas de drames. Il y a 3 choses à faire ensuite en 30 à 45 minutes grand maximum : résumer chacune de vos parties en 1 titre, lister dans chaque partie de 2 à 3 sous-parties, ne jamais oublier de transformer ces titres en phrases.

Je recommande de bien penser à vos transitions entre chaque partie et chaque sous-parties pour que la lecture de votre futur correcteur soit fluide et facile. Pendant que vous réfléchissez à vos parties et sous-parties, relire parfois votre problématique si vous sentez que vous vous égarez. Je suggère également de toujours avoir en tête les questions et conseils ci-dessous :

Listing d’interrogations et conseils pour l’examen, DÉTENDEZ-VOUS

Photographie Flickr graffiti-tag | JF R | Flickr _ Style et manière d’écrire ont un sens dans toute œuvre dont la littérature française. Penchez vous sur :

Qui parle (l’auteur), que dit-il avec ses personnages, sur son époque, sur un souvenir, a-t-il une critique etc et comment le dit-il : en vrac, avec des rimes etc. Détectez la signature de l’auteur. Le texte représente-t-il une nouvelle manière d’écrire ?

Quelques conseils à ajouter en +

Ne répondez jamais à votre problématique par OUI en première partie, puis NON en deuxième partie.

IL EST NÉCESSAIRE D’ÊTRE PLUS SUBTILE. Rédigez une problématique sous la forme d’une question.

Comment dire facilement votre plan

Dites votre plan grâce à « En première partie nous verrons que…. », « En seconde partie nous passerons à……. », « en troisième partie, ce sera davantage sur ……. que je m’attarderai…… ».

Enfin, ne pas mettre des TITRES DANS votre commentaire composé LE JOUR DU BAC. Cela ferait mauvais effet !

Pensez aux arguments que vous voulez développer

Problématique définie, plan, texte divisé en parties sont faits. Sélectionner des extraits du texte à étudier pour les citer dans votre étude. Tous les arguments auxquels vous pensez pourront vous servir. Votre conclusion est au top lorsqu’il y aune ouverture.

Dans votre étude de texte, des extraits du texte que vous étudiez sont vos bébés durant ces quelques heures. Il faudra en prendre soin ! Les décortiquer, les reformuler car ce sont vos preuves et exemples pour justifier et prouver ce que vous dites.

EXEMPLE DE COMMENTAIRE COMPOSÉ POUR VOUS AIDER

Je ne vais pas tout citer sur les vers mais je vous donne des indications. A VOUS DE COMPLETER MON ÉTUDE si vous désirez vous entraîner. La poésie étudiée est le poème Adieu d’Apollinaire :

Adieu, Nîmes, le 5 février 1915

l1 L’amour est libre il n’est jamais soumis au sort
O Lou le mien est plus fort encor que la mort
Un cœur le mien te suit dans ton voyage au Nord

Lettres Envoie aussi des lettres ma chérie
l5 On aime en recevoir dans notre artillerie
Une par jour au moins une au moins je t’en prie

Lentement la nuit noire est tombée à présent
On va rentrer après avoir acquis du zan
Une deux trois A toi ma vie A toi mon sang

l10 La nuit mon cœur la nuit est très douce et très blonde
O Lou le ciel est pur aujourd’hui comme une onde
Un cœur le mien te suit jusques au bout du monde

L’heure est venue Adieu l’heure de ton départ
On va rentrer Il est neuf heures moins le quart
l15 Une deux trois Adieu de Nîmes dans le Gard

Introduction

Apollinaire, poète du XXème siècle, est un auteur avant-gardiste qui a su se défaire partiellement de la poésie classique pour exprimer ses avis, ses critiques, renouveler le genre de la poésie et devenir un des plus célèbres poètes français.

Le poème Adieu a été rédigé pendant la première guerre mondiale par Apollinaire qui était sur le front. Il envoie à sa conquête Lou un poème d’amour où il utilise une acrostiche de son prénom sur ses 4 tercets.

Comment dans cette poésie Apollinaire réussit-il sans se faire censurer à dire un amour, l’éloignement de sa conquête et un descriptif de son quotidien de guerre secret ?

Dans une première partie, nous verrons que la solitude du poète puis ses prières insistantes s’opposent à un amour vrai. En seconde partie, nous verrons que ses prières révèlent à la fois l’incertitude de cet union et un désespoir de guerrier face à Lou qui est loin. En troisième partie, ce sera davantage comment le poète dissimule des nouvelles de guerre derrière un poème amoureux que nous verrons.

I) UN POEME SUR L’AMOUR OÙ RESORT DAVANTAGE LA SOLITUDE DU POETE PENDANT CE TEMPS DE GUERRE

a) L’amour visible dans l’acrostiche (verticalement sur les 4 tercets) + les surnoms (v14 + v9 + les pronoms possessifs envers la femme qu’il aime + des vérités générales (v1) sur l’amour.

b) les prières insistantes amoureuses vs la définition de son amour exagéré : hyperbole v2-v3 sur son amour à lui (champs lexical : « mon amour te suit » vs des ordres comme par ex « Lettres » en début de vers + verbes à l’impératif « envoie aussi des lettres » + supplication « je t’en prie » en fin de v6

MINI transition : Prières ou ordres révèlent un certain désespoir du poète et un besoin sans doute de se raccrocher à ses échanges pendant ce temps de guerre.

II/ L’INCERTITUDE DE CET AMOUR PEUT ÊTRE PLUS À DOUBLE SENS POUR LOU

Le ton d’Apollinaire donne un double sens à cette poésie où la définition qu’il se fait de son amour semble être davantage pour se rassurer lui-même. Nous ignorons les réponses de Lou.

a) Un amour misogyne voire macho : possession de l’être aimé. + les tentatives de probablement re séduire Lou : le poète insiste sur sa situation de victime pendant la dureté des événements. « une par jour au moins » sa demande chiffrée de lettres met en valeur son désespoir, « au moins » est répété aussi deux fois. Dans  » Un cœur le mien te suit jusques au bout du monde », la phrase est belle et séduisante, mais elle insiste également sur une poursuite.

b) Un adieu pour émouvoir et faire céder Lou : le dernier tercet débute par « L’heure est venue Adieu l’heure de ton départ » répétition sur « l’heure », + annonce étrange car Lou n’est pas présente. Pourquoi est-elle partie ? Son poème lui fait-il s’imaginer Lou comme présente à ses côtés ou cette phrase nous signale-t-elle que Lou tente de s’éloigner de lui. Citer le champs lexical de la nuit, + répétition de « Un cœur » deux fois en début de vers : insistance et envol dans un imaginaire séduisant.

III/ UNE DESCRIPTION DISSIMULÉE DE LA GUERRE

La relation Lou-Apollinaire est compliquée à voir dans la mesure où nous n’avons que la poésie d’Apollinaire sans doute en recherche de stabilité, d’encouragements ou d’autres pensées pendant la guerre. La poésie le fait-elle décrocher de sa situation dangereuse et violente ? Ecrire est un outil pour de nombreux poètes pour dire avec lyrisme des sentiments. Apollinaire utilise ce ton lyrique pour peut-être flatter Lou, mais aussi pour parler de la guerre incognito.

a) Le champ lexical de la guerre relate son quotidien : « artillerie » « zan » « la mort »

b) le rythme chanté de son poème tel leur marche ou leurs attaques + les rimes suivies constantes facile en -or, ri, zan, onde, art + « Un deux trois » « l’heure est venue » « on va rentrer ». Apollinaire mime les pas et la succession de phrases vers la fin du poème finissent ses dires sur des déplacements, un mouvement comme si nous étions à ses côtés. Les rimes simples et faciles montrent aussi la vitesse avec laquelle il a pu ou du rédiger cette poésie. Les consonne « r » mettent aussi avant de la dureté dans les sons qui colle avec l’événement de la guerre.

CONCLUSION : Apollinaire, attaché à la modernité poétique avec ses acrostiches entre autres, écrit à Lou qui est dans le Gard. Il est impossible de déterminer où en est leur relation car certains passages sont légèrement agressifs envers son aimée. Cette poésie est aussi une activité d’Apollinaire pendant la guerre. Il s’y exprime, dit des nouvelles de guerre et quémande des lettres de la femme qu’il aime. Il avoue son quotidien sans qu’il ne subisse de censure. Il met aussi en avant ses valeurs et sa manière d’écrire originale. Sa lettre ressemble aux lettres des guerriers dans l’ouvrage « Paroles de Poilus » qui se sont motivés et apaisés pendant la guerre grâce à ces échanges.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s