7 stories érotiques softissimes avec un-e petit-e ami-e nouveau-lle sans gêne

« C’est toujours beau le début d’une relation ! » _ Photo de Yan Miranda sur Pexels.com

Un-e petit-e ami-e, amoureux-se, sex-friend, nouvel-le amour de votre vie très vite, peut aussi être un-e collectionneur-euse de conquête, un-e carroteur-euse, un-e gratteur-euse.

ATTENTION à ne pas être pris-e au piège par des taxeurs-euses, d’en tomber amoureux-euse et d’avoir un découvert bancaire ou un nouvel habitant. Il ou elle pourrait vous taxer beaucoup de choses sur le long terme et vous coûter de l’argent. Votre mental aussi pourrait être démuni !

Afin de les reconnaître voici ci-dessous 7 stories sur ces humains.

  • LE-LA SEDUCTEUR-SEDUCTRICE PRESENT-E, SEDUISANT-E, BEAU/BELLE GOSSE. Il/Elle ; musclé-e, grand-e mais pas trop, drôle, et bien équipé-e, ne vient que chez vous. C’EST UNE SURPRISE ASSEZ PLAISANTE CAR IL/ELLE VOUS REJOINT A VOTRE GARE ! D’ailleurs vous vous êtes rencontrés dans cette même gare. Mais est-il-elle un sdf ? : c’est ce que vous vous demanderez un jour ???? Vous passez ensemble faire des courses à la supérette à côté de chez vous. Il/Elle choisit tel truc tel truc sans demander confirmation de votre part. Mais vous l’appréciez : il/elle vous fait rire et vous écoute et SEXUELLEMENT, il/elle est top. C’est la porte ouverte aux « OUI, BONNE IDEE » de votre côté. Au final, c’est vous qui payez tout à la caisse. Vous acceptez de « BON COEUR » car dans votre éducation, vu que c’est vous qui invitez : VOUS FINANCEZ la nourriture et les boissons, bien sur !
  • La soirée se passe bien avec de supers bons délires et vous passez une bonne nuit pour votre libido, vos orgasmes, et la tendresse dans ses bras ; même si pendant le rapport sexuel, il-elle marmonnait des trucs que vous n’avez jamais pu entendre car il-elle parlait tout bas.

« Mais bon, chacun ses besoins et excitations privées« 

Même s’il-si elle vous surprend aussi à étaler son sperme ou sa mouille après coup sur son ventre, son torse ou ses seins ! (Yes, il/elle vous excite à mort). Vous ne dites rien, car au moins, ce ne sera pas sur vos draps !

« Mmmm, sympa les ongles noirs… » _ Photo de Fillipe Gomes sur Pexels.com
  • Le lendemain, cool, vous vous levez tard, car vos horaires à vous-deux le permettent. TRANQUILLE. Il-elle prend sa douche, vous aussi. Au moment du départ, il-elle vous dit :

« J’emmène les apéritifs et une boisson pour mon repas-travail avec mes collègues ce midi »

Intérieurement, vous bouillonnez et pensez « Faut pas se gêner ! ». De toute façon vous n’arrivez pas à vous retenir et lui dites carrément (C’est parfait ! ++++ BRAVO). Il-elle vous répond : « Ah bah, c’est bon, si tu veux pas, je te le laisse ». TRES MALIN, il-elle utilise les bons mots et vous met toutes les responsabilités de ce MINI CLASH sur le dos. EN CONCLUSION : ALORS QUE LA MOINDRE DES CHOSES, ça aurait été DE VOUS DEMANDEZ L’AUTORISATION au lieu de se croire tout permis, finalement vous lui dite ok, et il-elle part avec la nourriture (Quel-le c…. !)

  • Deux jours après, vous vous revoyez et vous avez de mini sentiments naissants pour lui-elle. QUELLE COEUR D’ARTICHAUD ! Il-elle vous emmène chez sa sœur où il-elle loge, ne vous fait pas monter du tout et vous restez dans le hall seule à fumer une cigarette, puis il-elle redescend avec une bouteille de vin POUR LA PREMIERE FOIS !!! Il-elle vous dit :

« ça fait parti d’une coutume chez moi, on boit un verre chacun de ce vin et ensuite on y touche plus ».

L’idée est plaisante, mais « FAUT PAS ME PRENDRE pour un-e gazouillant-e, je suis clairvoyant-e ». Bonne soirée à nouveau ondoyante et sautillante ;), entre kiss et langue

« Je te kiffe… » _ Photo de Marcelo Chagas sur Pexels.com
  • 3 jours plus tard, il-elle vous parle de faire une soirée avec ses amis et avec un repas typique de ses coutumes. Cela vous plaît pas mal de voir ses amis et de voir du vrai pour une fois ! Finalement, ça ne s’organisera jamais, mais la belle parole reste dans votre tête
  • La semaine suivante, il-elle vous dit :

« je n’ai plus ma carte gold, et je ne peux pas acheter des fringues sur un site en ligne. Je te rembourse les 600 euros après en espèces, mais tu veux bien payer avec ta carte bleu ?

Là, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Vous hésitez à dire : « T’es ouf ? on se fréquente depuis que 3 semaines ? » Vous lui dites NONNNN et au fond de vous, vous pensez : « faut pas me prendre pour un-e débile non plus ! Je te fais pas assez confiance encore ! On n’est rien pour le moment, on est même pas encore ne relation.

« Pff, piou, ça me gonfle, j’suis dead, au bout de moi-même » _ Photo de MBARDO sur Pexels.com
  • CONCLUSION ET MORALE FINALE

« Dégage taxeur-euse ! »

C’est ce que vous faites en mettant fin à cette relation bizarre où tous les dires étaient incertains :

  • C’est sa sœur-frère ou son-sa copain-copine lorsqu’il-elle est monté-e prendre le vin ?
  • Il-elle n’a jamais payé grand chose sur les soirées ensemble. Le pouvait-il-elle ?
  • Il-elle vous coûtait cher à la longue
  • Quelle audace d’emmener vos chips et jus d’orange sans utiliser les formes « ça ne te dérange pas si, je te prend ça mais la prochaine fois c’est moi qui prendrait à manger…

Et Vous, avez-vous vécu des histoires abracadabrantes, surprenantes au point de vous dire « non mais c’est pas possible, je rêve ou quoi ? »

Tout est possible ! Je serai curieuse d’avoir vos histoires. N’hésitez pas à dire votre vécu. Le débat est ouvert. Le sans gène en général devient comique tellement c’est énorme !

Echangeons ici !

Vous pouvez lire mes autres articles croustillants ici

Cet article est publié sur https://e-reporter-sante.com/ _ E REPORTER SANTE – Service rédaction- Elisabeth Righini SIRET 89045878900017 11 rue de Chantepuits – 95220 Herblay. Tél. : +33 (0)6 48 90 56 54 ©E REPORTER SANTE – mai 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :