7 copains-copines boulets ponctuellement à éviter… pour votre bien-être

Amitié, connaissance ; je parle sur toi, tu parles sur moi. Evidemment une fois sur deux, je parle dans ton dos ou tu parles dans mon dos ! Je l’accepte, car je fais la même chose. Vrai-e Ami-e ou pas ? Il n’est pas interdit lorsque l’on s’inquiète de parler d’un-e ami-e à un-e autre ami-e tant que l’on ne trahit personne. N’oublions pas qu’il y a le risque de tomber dans le gouffre des mauvaises langues voire dans l’abysse des langues de vipère que l’on soit un homme ou une femme !

Banalités et critiques ne sont pas exclues des débats car évidemment même un-e meilleur-e ami-e ne concorde pas toujours avec vous. C’est normal, chaque personne est unique et change parfois au point de mettre tantôt fin à une longue fréquentation tantôt la ralentir. Il y a aussi 7 copains-copines boulets qui vous feront presque perdre la tête. Parfois, vous prendrez même la décision de ne le-la voir que de temps en temps

VOICI 7 PORTRAITS DE « FEMMES

ET HOMMES AMI-ES BOULETS »

1- La/le taxeur-se d’argent ou de toutes choses

Parlons des gratteurs, gratteuses, et michetonneurs, michetonneuses qui ne se rendent pas forcément compte d’être des petits ou gros boulets, des taxeurs même indirectement, des envahisseurs à vous pomper de l’argent, votre temps, et à vouloir être assistés non stop sur leur vie, leurs problèmes uniquement !

Au bout d’un moment vous avez envie de dire « Basta avec ton cirque », ou bien « je suis pas ta mère », ou bien « je suis pas ton père ! ». Classés dans la catégorie « potes agaçants », évidemment qu’au bout d’un période, vous aurez peut-êre envie :

  • d’espacer vos soirées
  • d’espacer encore plus vos soirées ensemble
  • de ne plus le-la voir qu’une seule fois tous les 1 ou 2 mois

Imaginez une situation où elle/il dort chez vous, et qu’il y ait :

  • BOULET 1 : TAXAGE EN SALLE DE BAIN. Chaque fois, c’est la même rengaine : ‘Tu as du parfum ?’, ‘je peux t’emprunter ton dentifrice, il sent trop bon’, ‘j’ai oublié mon déo, je peux utiliser le tien ?’, ‘Tu as une serviette de douche, stp ?’ alors que pour vous c’est du linge direct à laver ensuite. Vous avez dit la première, deuxième, troisième fois : « Oui oui, vas-y », et ce sera pour l’eternity
  • BOULET 2 : TAXAGE DANS LE FRIGO : Votre frigo est presque vide. Il-elle vous dit « Je peux manger ce truc » alors que dans votre crâne vous aviez penser finir cette soupe ou salade à votre repas le lendemain midi ! C’est ici que votre habituelle difficulté à dire « NON » vous travaille et un malaise s’installe… Vous voulez dire « écoute non, je le garde pour demain midi », cela se voit d’ailleurs sur votre visage expressif ; mais vous n’osez pas refuser….

2- Le-La victime qui en oublie l’essence de l’amitié

Etre ami-e, c’est savoir s’amuser ensemble, partager dans les 2 sens, et se divertir encore et surtout. Faire ces actes parfois banals, des demandes de services et que cela viennent de temps en temps d’un-une meilleur-e ami-e ou ami-e ne signifie aucunement qu’il faut dire sans cesse OUI.

Même très proche, se favoriser et s’arranger soi-même en utilisant le confort chez un-e ami-e peut être bien entendu une priorité, un besoin, une attente tel ou tel jour. Attention à ce que ça ne devienne pas récurrent et finisse par vous peser. Un-e ami-e pesant-e et agaçant-e peut l’être avec et au cours de :

  • 1) BOULET 3 : UNE LONGUE PARLOTTE, MAIS LIMITE RELOU. Votre ami-e rencontré-e il y des années utilise bien votre puissance de psychologue et votre écoute. EVIDEMMENT, les ami-e-s sont là pour prendre des nouvelles ; mais pas QUE. Vous en avez assez de :
  • 2) BOULET 4 : SES DISCUSSIONS PAR TELEPHONE QU’IL-ELLE PROLONGE ET PROLONGERA A DECRIRE DES TRUCS ET DES MACHINS ALORS QU’IL-ELLE A DEJA TOUT DIT. Vous manquerez d’air peut-être et aurez envie de mettre fin à l’échange, voire à la longue raccrocher au nez…
  • 3) BOULET 5 : VOUS ETES DEVENUS PSYCHOLOGUE VOIRE SON CONFIDENT PRESQUE MEDECIN. Depuis le début, vous êtes bon conseiller, c’est votre boulot depuis ! Chaque événement : douleur au ventre (plus dans les échanges entre filles), problème au travail, j’ai toujours mon problème d’argent, je suis à bout de nerf, aide-moi / Aide-moi, tu peux me dépanner de 50 euros ; c’est vous qui vous récoltez le tout avec ces petites fleurs déprimantes, inadaptées à votre propre mental
  • 4) BOULET 6 : VOUS VOULEZ BLAGUER, MONTER SUR LA TABLE (c’est une idée, FARFELUE pas nécessairement à suivre) alors que l’ami-e est dans autre chose. Vous dégustez ensemble une pinte de bière et à la longue, vous aimeriez bien blaguer, déconner, lâcher prise et faire d’autres choses que parler des bons soins naturels, de la dureté du travail, de ce qu’il ou elle a subi durant sa dernière expérience pro et qu’il/elle vous a déjà dit déjà 3 fois au moins. VOUS N’EN POUVEZ PLUS DE : ce ressassement, cette victimisation parfois, ces dires longs où sa propre faute passe à la trappe, ces demandes de conseils sur telle douleur alors que vous n’y connaissez rien, ces longues discussions où il-elle essaye de vous retourner la tête sur son rôle, ces récits de fou sur son travail d’un ennui mortel (car il-elle ne sait pas y faire)
  • 5) BOULET 7 : LE-LA GRATTEUSE ET VOUS VICTIMES A LA LIMITE DE LA MANIPULATION (même si cela n’est pas fait exprès). Homme comme femme peuvent parfois être des manipulateur-rices et parvenir à taxer leurs ami-e-s sur leur argent, leur temps, leur équilibre, leur mental à trop demander de conseils ou être trop intrusif-ve par exemple. Si le discours est trop improbable selon vous et la liste de problèmes d’argent ou les diverses demandes à n’en plus finir ; philosophez, dédramatisez la situation, mais ne tombez pas sans cesse dans l’aide et le conseil à vous en épuiser vous-même ou votre compte en banque

Mentir est un acte facile aussi.

Et qui est le boulet. L’ami-e ou vous-même à ne pas dire les choses immédiatement ?

« Les informations fournies sur le site e-reporter-sante® sont destinées à améliorer et non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé. ». E REPORTER SANTE® – Service rédaction- Elisabeth Righini SIRET 89045878900017 11 rue de Chantepuits – 95220 Herblay. Tél. : +33 (0)6 48 90 56 54 ©E REPORTER SANTE – avril 2021

Elisabeth Righini, Rédactrice web SEO santé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :